Bienvenue à la Maegisteria !
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans les entrailles de cette prison. [PV Nickoleï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valentina Alliani

avatar

Messages : 24

Feuille de personnage
Race: Vampire
Groupe: Guerrier

MessageSujet: Dans les entrailles de cette prison. [PV Nickoleï]   Mar 26 Aoû - 20:29

Valentina en avait déjà marre. Une journée passée dans ce pensionnat désespérant, et elle était déjà à fleur de peau. Le sang pas frais qu'on lui avait donné au dîner la dégoûtait, et elle n'avait pas pu finir la poche qu'on lui avait fournie. Elle l'avait planquée dans son frigo en attendant. Assise sur son pauvre matelas, elle pensa à ses stupides élèves, qui pensaient tour à tour pouvoir résoudre tous les problème mondiaux existants, ou devenir héros de guerre. Elle souffla, excédée, et se dirigea vers son garde-manger. Elle sentait dans son corps entier l'appel du sang. Bien que celui-ci soit infecte, elle n'avait pas vraiment le choix, si elle ne voulait pas crever.
*Bientôt, j'égorgerai un de ces petits chiots égarés dans un recoin sombre, et son sang coulera dans ma bouche et rougira mes mains.*
Elle poussa un râle de désir purement animal quand elle formula cette pensée et dessina de son esprit des images délicieuses. Son cruel enthousiasme retomba malheureusement aussi rapidement qu'elle saisit la pochette plastique qui allait constituer sa proie cette nuit. Elle planta une paille dans l'orifice prévu à cet effet, et claqua la porte de sa petite chambre minable.

Elle finit accroupie dans un couloir, buvant sa misérable pitance en imaginant ses crocs plantés dans le cou d'un gosse à la peau bien moelleuse. Elle finit vite, pour ne pas garder trop longtemps en bouche le goût du liquide gelé. Enragée, elle jeta l'emballage contre le mur d'en face et poussa un cri de colère :
-Assez !
Son hurlement lui revint, léger dans le doux écho. Elle se mit à faire les cent pas, à la recherche de la co****ie à accomplir la plus appropriée. L'humiliation qu'on lui avait fait subir lui restait encore au travers de la gorge. A cette heure-ci, les mafieux qu'elle avait autrefois à ses ordres devaient bien rire de sa situation, et toutes les relations qu'elle avait pu avoir pour se sortir de cette galère s'étaient mystérieusement volatilisée. En attendant de trouver une solution, ou des alliés, elle n'avait pas le choix. Elle devait se faire toute petite et se contenter de martyriser légalement tout ce qui se trouvait dans cette foutue académie.

Les poings serrés, elle se rassit. Pour une fois, un sourire n'étirait pas ses lèvres sanglantes, et ça lui donnait presque l'air d'une simple trentenaire blasée. Elle n'avait pas envie de dormir. Habituellement, la nuit était son royaume, et elle le resterait même si elle se voyait obligée de supporter le jour. La fatigue ne l'effrayait pas, et elle envisagea donc de faire de ce couloir son "endroit propice à la réflexion".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nickoleï Rouchev

avatar

Age : 27
Messages : 227

Feuille de personnage
Race: Humain
Groupe: Mage

MessageSujet: Re: Dans les entrailles de cette prison. [PV Nickoleï]   Mer 27 Aoû - 9:07

Le temps était doux. Le vent était calme. Nicoleï n'avait rien de particulier à faire. Il avait eu une bonne journée de travail, rien de préoccupant pour le lendemain. Il n'avait ni faim ni soif. Il aurait du être détendu. Aurait du. Car pour une raison ou pour une autre, le sommeil le fuyait.
Pris d'énervement, il rabattit ses couvertures et glissa or de son lit pour déambuler dans sa chambre, en peignoir de soie, une tasse de tisane à la main. Mais il se sentait comme un lion en cage. Il lui fallait plus de place. Oui. Sinon il allait étouffer. Il ne s'expliquait pas les frissons d'adrénalines anticipatifs qui lui parcourait l'échine. Il s'habilla d'un débardeur noir et d'un sarouel anthracite, laissant ses pieds et ses cheveux nus. Il pensa toutefois à se saisir de sa précieuse sacoche contenant du materiel de dessin, d'écriture et de photo. Il partit donc en safari sauvage dans le couloir.
Derrière la porte, la nuit était plus noire que ce à quoi il s'attendait. Il réunit ses mains en coupe, ferma les yeux un instant, et une étincelle de lumière naquit entre ses doigts, s'élevant, et brillant comme un petit soleil clair. Il s'agissait d'un des tours les plus aisés, capable d'émerveiller les enfants à coup sûr. Et aussi très pratique quand on a oublié sa lampe torche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentina Alliani

avatar

Messages : 24

Feuille de personnage
Race: Vampire
Groupe: Guerrier

MessageSujet: Re: Dans les entrailles de cette prison. [PV Nickoleï]   Mer 27 Aoû - 12:05

Valentina se redressa, aux aguets, lorsqu'elle aperçut au coin de son couloir une lueur lumineuse. Agacée, elle se leva, et marcha d'un pas décidé jusqu'à sa source. Sa robe de chambre de soie noire cachait tant bien que mal sa chemise de nuit satinée et sa peau laiteuse. Ses longues jambes nues s'étiraient en de longs pas silencieux, et la portèrent jusqu'à l’intrus. Ce n'était pas un élève. Lui ordonner de partir ne suffirait sans doute pas à le faire fuir. Elle le détailla un moment en restant à une distance raisonnable et admira sa silhouette et le son vif que produisait son coeur en expulsant le sang dans ses artères.
Puis elle se planta face à lui, qui tenait entre ses mains une lumière dorée purement mystique.
*Un mage. Super.*
Elle était plus grande que lui, d'au moins une tête, et cela la fit tout naturellement sourire. De son ton le plus froid, elle articula poliment.
-Allez gérer vos insomnies ailleurs.

L'autrefois adulée vampire Valentina Alliani posa dans le regard de l'homme ses prunelles écarlates, qui, elle l'espérait, lui intimeraient la fuite mieux que tous les mots du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nickoleï Rouchev

avatar

Age : 27
Messages : 227

Feuille de personnage
Race: Humain
Groupe: Mage

MessageSujet: Re: Dans les entrailles de cette prison. [PV Nickoleï]   Jeu 28 Aoû - 11:53

Nicoleï ne s'était pas attendu à faire une rencontre, cette nuit là. Aussi leva-t-il sur son interlocutrice des yeux étonné. D'autant plus étonnés lorsqu'elle lui ordonna de se retirer. Il vacilla un instant face à son regard, mais ne flancha pas. Dans le monde du spectacle, on s'habitue vite à recevoir des menaces.
« Je pense que ce problème mérite réflexion, et je doute que vous fassiez franchement autorité en la matière. »
Il se félicita pour son choix de mots. 'Autorité' était exactement le message qu'il voulait faire passer. Elle ne le dominait pas. Ils étaient égaux. Et il ferait valoir ce droit de gré ou de force. Si possible de gré, cela dit. Il était loin d'être un guerrier, et son don magique se limiter surtout à de jolies illusions. Il se souvint toute fois de cette fois à Vienne où sa symphonie alchimique s'était transformée en explosion sonique, paralysant les spectateurs sur leur siège pendant quelques secondes et les assourdissants durant une bonne semaine. L'oreille gauche de Nikoleï en était toujours restée un peu bouchée. Il n'avait jamais songé à réutiliser la formule à des fins d'autodéfense, mais si besoin était il pourrait lancer le sort, partir en courant, et profiter de la confusion de son adversaire pour être à quelque distance quand le sortilège lui tomberait sur la tête. Bien sûr, il aurait mieux fallut se munir de bouchons d'oreille, ce qu'il n'avait aucune raison d'avoir sur lui à cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentina Alliani

avatar

Messages : 24

Feuille de personnage
Race: Vampire
Groupe: Guerrier

MessageSujet: Re: Dans les entrailles de cette prison. [PV Nickoleï]   Jeu 28 Aoû - 12:33

Valentina soupira et laissa tomber les grands airs vampiriques, ça n'avait pas l'air de fonctionner. Elle sourit avec un air condescendant, et jeta un coup d’œil à la veine qui palpitait dans le cou de son interlocuteur. Doucement, comme si elle exécutait un geste parfaitement amical, elle posa sa main sur son épaule, et déclara sur un ton pédagogue :
-Donc, vous vous sentez en position de contester mon autorité ? Vraiment, vous seriez aimable de me laisser hanter ce couloir à ma guise, également fort bien avisé. La diplomatie n'est pas un art dans lequel j'excelle, voyez. J'ai l'habitude d'utiliser des méthodes plus... persuasives.

Sur ce, resserrant ses doigts osseux sur sa prise, elle exerça une légère pression sur l'épaule de son collègue. Elle retira sa main, espérant que le message était bien passé, et sourit de toutes ses dents, dévoilant ses canines effilées. En temps normal, n'importe quel idiot osant contredire la marraine Alliani de la sorte signait son arrêt de mort. Mais celui-ci avait de la chance. Elle devait être sage  et ne pouvait poser sur lui que des menaces. Elle avait d'ailleurs énormément de mal à contenir son agacement, et à ne pas le transférer jusqu'à ses crocs. Le combat au corps à corps n'était pas se discipline favorite, mais elle se débrouillait, et n'aurait aucun mal à coller une dérouillée à n'importe quel mage. Ça l'enrageait de ne pas avoir la possibilité d'user de ses poings, et son regard auréolé de haine le laissait transparaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nickoleï Rouchev

avatar

Age : 27
Messages : 227

Feuille de personnage
Race: Humain
Groupe: Mage

MessageSujet: Re: Dans les entrailles de cette prison. [PV Nickoleï]   Ven 29 Aoû - 8:45

Il devenait de plus en plus difficile à Nicoleï de faire bonne figure. Il n'avait jamais réussi à s'entendre avec les vampires – sauf ce jeune homme une fois à... bref -, trop impulsif et dominateurs à son goût. Lui même ne savait s'imposer que si son interlocuteur ne faisait pas recours à la violence. Il n'avait aucun moyen de lutter contre ça : les brutes épaisses ne se laissent jamais influencer par des mots. Il fut donc heureux que sa voix ne tremble pas.
« Allez y, hantez ce couloir comme il vous plaira, j'ai le droit d'y être autant que vous, et j'ai la ferme intention que nous exercions tout deux ce droit. Je vais simplement me mettre à la fenêtre pour regarder dehors. Je ne ferai nullement attention à vous, alors libre à vous de déambuler comme il vous chante. »
Fier de s'être montré aussi définitif, il se dirigea vers la fenêtre qu'il venait de mentionner, espérant qu'il pourrait admirer la vue au moins quelques secondes avant qu'elle ne revienne à la charge. Car il avait compris qu'elle désirait être seule. C'était aussi son cas, mais il n'en faisait pas tout un fromage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentina Alliani

avatar

Messages : 24

Feuille de personnage
Race: Vampire
Groupe: Guerrier

MessageSujet: Re: Dans les entrailles de cette prison. [PV Nickoleï]   Ven 29 Aoû - 14:13

Valentina le regarda se diriger vers la fenêtre, sidérée. Elle tira la langue comme une gamine quand il lui fit dos pour admirer le paysage. Pour qui se prenait-il ? Elle grogna, comme un lion en cage. Elle voulait le bouffer, lui faire payer son insolence, mais de lourds barreaux la condamnaient à l'immobilité. Elle respira donc un grand coup pour évacuer une partie de sa haine, ne doutant pas qu'il ait parfaitement entendu son soupir. Si elle ne pouvait pas user de la force et de la domination, elle allait devoir trouver une autre solution, qui prenait déjà forme dans son esprit malade. Elle s'approcha en sautillant de l'élément perturbateur, et s'approcha jusqu'à ce que son corps soit en contact avec le sien. Si elle ne pouvait pas être seule, il ne le serait pas non plus. Elle jeta un regard dehors et rit bruyamment.
-Alors c'est pour regarder ça, que vous m'embêtez ?
Elle accentua le "ça" dédaigneusement, et gloussa encore.
-Vous êtes un poète, c'est ça ? Un artiste maudit ?
Le jeu prenait de la valeur à ses yeux, et elle se dit que finalement, elle serait mieux là, à insupporter un mage pompeux qu'assise contre son mur à se lamenter sur l'absence de sang frais dans cette académie.
-J'ai égorgé beaucoup d'artistes. J'ai égorgé de tout, en fait, ajouta-t-elle fièrement. Au fait, je m'appelle Valentina Alliani, et vous allez devoir me supporter toute la soirée, maintenant que vous m'avez ouvertement privé de ma solitude.
Tout près de l'oreille de son collègue, la sulfureuse vampire se mit à fredonner une vague mélodie qu'elle-même n'aurait pas reconnue, satisfaite à présent de cette inattendue rencontre nocturne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nickoleï Rouchev

avatar

Age : 27
Messages : 227

Feuille de personnage
Race: Humain
Groupe: Mage

MessageSujet: Re: Dans les entrailles de cette prison. [PV Nickoleï]   Sam 30 Aoû - 21:48

Nicoleï vit tout de suite dans quel piège il s'était jeté. Il jeta un regard vers sa chambre, angoissé. Peut-être que s'il s'y réfugiait il pourrait avoir de l'aide... ? Non. Il n'allait pas dévoiler son secret le mieux gardé à une inconnue seulement parce qu'il en a peur. Il allait devoir utiliser d'un de ses super pouvoirs : chanter une chanson dans sa tête tellement fort qu'il se coupait du monde presque aussi bien qu'avec une paire d'écouteurs. S'il arrivait à se concentrer suffisamment toute fois.

La peur est un frisson électrique qui remonte le long de l'âme,
La peur est bleue comme la nuit et froide comme la glace,
La peur est un sac trop lourd qui ralenti les pas d'un homme,
La peur est une épée qui bat les hanches de ses tranchants acérés,
La peur qui fait courir
La peur qui fait crier
La peur qui fait pleurer
La peur qui fait aimer
En secret
Tout bas
Tout bas.


Comme un mantra, il se le répéta. Son orbe de lumière avait pris la couleur de la peur, emplissant le couloir d'un frisson électrique. Son regard n'était plus vers l'extérieur. Ses yeux ne voyait que la fenêtre, comme les barreaux d'une prison... Non... Une lucarne au plafond de l'Enfer qu'un damné contemplerait, une harpie perchée sur l'épaule. Chaque défaut du verre devenait apparent. Il avait rarement eu peur comme ça. Mais une facette différente du monde venait d'apparaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentina Alliani

avatar

Messages : 24

Feuille de personnage
Race: Vampire
Groupe: Guerrier

MessageSujet: Re: Dans les entrailles de cette prison. [PV Nickoleï]   Lun 1 Sep - 9:36

Il ne lui répondait pas. Ça l'agaçait au plus haut point. La lumière qu'il transportait avec lui avait changé de couleur, et le teint du couloir avait brutalement changé lui aussi. Elle ne savait pas exactement ce que ça signifiait, mais son agacement ne pourrait bientôt plus être contenu. Dans sa tête elle l'injuria, tandis qu'en apparence elle posait seulement ses prunelles écarlates sur son visage, haineuse. Son regard descendit sur sa gorge.
*Ne fais pas la conne. Valentina, tu pourrais buter ce type, mais si tu le fais, rebonjour la honte et la torture. Valentina, contrôle-toi.*
Elle avait beau répéter cette maxime à l'infini dans son esprit malade, rien n'y faisait, ses canines acérées réclamaient leur dû et le réclamaient maintenant. Alors, poussée par son instinct, elle empoigna son collègue par le col et le plaqua contre la fenêtre. Elle le souleva un peu, pour mettre son visage à la hauteur du sien, et lui cracha des mots assassins :
-J'ai dit que tu allais DEVOIR me supporter, hurla-t-elle comme une démente.
Son cri déchira la nuit et troubla la tranquillité qu'elle avait bénie quelques minutes plus tôt. Son visage s'était mué en un immense et cruel rictus, et dans ses yeux brillait une lueur de faim et de désir.

Sa conscience la rattrapa, et lui expliqua à nouveau les conséquences que pourrait avoir pour elle un meurtre au sein de cette académie. Elle serait torturée à nouveau. Mise à mort, peut-être, cette fois. Elle ne pourrait même pas fuir comme lors de son premier véritable massacre, on la surveillait de toute part. Doucement, elle desserra son étreinte sur le débardeur noir de l'ignoble intrus. Elle lorgna sur son cou délicat, lui montra les dents, puis lui ordonna sèchement :
-La moindre des politesses serait de vous présenter, immonde ver... Oh, pardon, je m'emporte.
Les joues encore rouges de colère, elle sourit amicalement à son interlocuteur, et recula d'un pas pour le laisser respirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nickoleï Rouchev

avatar

Age : 27
Messages : 227

Feuille de personnage
Race: Humain
Groupe: Mage

MessageSujet: Re: Dans les entrailles de cette prison. [PV Nickoleï]   Mar 2 Sep - 9:16

Lorsqu'il la relâcha, Nicoleï tomba à terre, le coeur palpitant, l'esprit troublé, fier de ne pas avoir fait dans son pantalon. Cette fille était terrifiante. Il n'osait plus la regarder dans les yeux.
"Je... Je m'appelle Nicoleï... Rouchev. J'enseigne les langues ici, et je ne suis pas adepte de la violence."
Il espéra qu'elle l'épargnerai comme elle pourrait épargner un cafard qui croiserait son chemin dans un couloir. Il espéra qu'elle jouerai avec lui mais finirai par se lasser de lui, et finalement l'épargner. Ou bien qu'elle fasse de lui, le grand Nicoleï, son esclave, mais qu'outre quelque coup, elle lui laisse la vie. Car sa vie lui était précieuse, et il était prêt à sacrifier un peu de sa liberté - quitte à la retrouver plus tard - que de mourir parce qu'il avait sans le vouloir provoqué une vampire folle à lier. Comment des personnes de ce genre pouvaient se retrouver dans un établissement respecté ? Le Directeur avait laissé faire ça ? Avait il perdu la raison ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentina Alliani

avatar

Messages : 24

Feuille de personnage
Race: Vampire
Groupe: Guerrier

MessageSujet: Re: Dans les entrailles de cette prison. [PV Nickoleï]   Jeu 11 Sep - 20:26

Il fuyait son regard. Elle avait gagné, il était devenu le lézard pourchassé par le félin. Mais Valentina était un félin contraint à une passagère sagesse, alors elle ne pouvait pas trop amocher son lézard. Evidemment, si elle faisait des dégâts dans sa tête, ceux-ci ne seraient visibles par personne.
Il la fit beaucoup rire lorsqu'il se présenta, à peine plus sûr de lui qu'un mollusque semi-écrasé. En l'observant encore, la vampire se dit qu'il était fait pour la profession qu'il exerçait. Il avait toute l'élégance d'un professeur distingué. Quant à la matière qu'il enseignait, elle aurait misé sur de l'artistique ou du littéraire, mais les langues convenaient elles aussi parfaitement à son profil délicat.

Joignant ses mains en un geste lent, elle se composa une expression des plus distinguées, les pupilles brillantes d'intérêt.
-Je préfère ça, mon petit linguiste.
Chaleureusement, elle entoura ses épaules de son bras fin, et déposa un baiser glacée sur son front. Dans son cœur resurgissaient des sentiments trop vite oubliés. Elle était comme à nouveau en présence de Fernando, Emilio ou encore Gianni, ses tueurs à gages personnels, qui avaient été succédés par beaucoup d'autres. Ces tas de muscles ambulants, armés jusqu'aux dents la plupart du temps, lui obéissaient au doigt et à l'oeil, que son comportement soit inconvenant au non. Elle s'était souvent amusée à leur ébouriffer les cheveux, et à embrasser leurs joues parsemées de plaies. Jamais, ô grand jamais, ils n'avaient osé résisté, connaissant les risques fatals encourus. Ici, à cette académie de pacotille, il allait falloir qu'on apprenne à la connaître, à commencer par cet enseignant-collègue. Il allait falloir qu'on apprenne à la respecter, et surtout à la craindre.

Dans un murmure, ses lèvres s'agitèrent :
-Et si nous faisions un jeu ? Tu en crèves d'envie, n'est-ce pas ?
Elle posa sa main libre sur le menton de Nickoleï et lui fit hocher la tête, jubilant. La situation était tout à son avantage, et diriger les événements, c'était de son ressort, surtout quand elle pouvait les aménager à sa guise.
D'une voix plus basse encore, elle continua :
-Evidemment, que tu en crèves d'envie.
Son ton devint plus décidé et posé, et le volume de sa voix s'éleva :
-Le jeu est le suivant. Chacun notre tour, nous poserons une question à l'autre, qui sera tenu d'y répondre sincèrement. Ça durera jusqu'à ce que je m'en lasse, et que je te le fasse savoir. Tu vois, les règles sont simples, et j'imagine que tu les as comprises.

Dans un mouvement aérien, elle rompit le contact physique qu'elle avait instauré entre eux et s'assit en tailleur, dos eu mur qui faisait face à la fenêtre. Etant donné sa légère tenue, la position pouvait paraître provocante et vulgaire, mais elle la voulait simplement rassurante. Souriante, elle invita le professeur à l'imiter :
-Assieds-toi, en face, on sera bien mieux comme ça ! Et comme je suis bonne joueuse, je te laisse commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans les entrailles de cette prison. [PV Nickoleï]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les entrailles de cette prison. [PV Nickoleï]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrainement dans les entrailles de la terre [Oniri & Milly]
» Dans les entrailles de la terre (interdit au - de 18 ans)
» Dans les entrailles d'Esquisse [Maximilian, Ambros, Andrea, Jude, Cléa, Dementia]
» C'est en marchant dans les entrailles Que les barbares vont a l'assaut!
» ✶ Cette prison manque de couleurs 》RIHITO&SHOKO《

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maegisteria :: L'internat :: Troisième étage-
Sauter vers: