Bienvenue à la Maegisteria !
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 RP : Foutu café (avec Volstein Von Stern et qui veut parmi les pions et les profs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ingrid Koothran
Admin
avatar

Age : 32
Messages : 345

Feuille de personnage
Race: Humain
Groupe: Guerrier

MessageSujet: RP : Foutu café (avec Volstein Von Stern et qui veut parmi les pions et les profs)   Sam 4 Avr - 17:00

Il devait être 16h et des prunes. Ingrid s’en fichait un peu.

Elle voulait un café du coup elle était descendue à la salle des  profs. Puis comme il n’y avait personne, elle s’était posée au bord de la fenêtre, clope au bec et tasse à la main.
Puis ensuite la cigarette était tombée dans le café, alors la jeune femme s’en était refait un autre. Sauf que Soyo, dans toute sa joie, tout son amour  et tout son art de traîner dans les pattes, lui avait fait renverser la tasse.

Donc là, Ingrid en avait un peu marre. Après avoir nettoyé la flaque marronnasse et menacé Soyo de servir de serpillère s’il faisait un geste, elle retourna s’asseoir dans l’encadrement de la fenêtre ouverte.  
L’air frais faisait du bien et la guerrière soupira.  

Quand on passe une nuit blanche on est forcément dans le coaltar, mais elle avait quand même roupillé une bonne partie de la journée pour compenser. Décidemment, ce café ne lui ferait pas de mal.

« Soyo, me fais pas cette tête traumatisée, tu veux ? »

Après sa bourde et la crainte toujours présente de finir en serpillière, Soyo fixait sa maîtresse avec des yeux malheureux. La jeune femme lui fit un signe de la tête.

« Allez, viens là, gros malin. »

Trop heureux d’être pardonné, le berger allemand s’allongea près d’elle.

Le briquet s’enflamma brièvement, et la cigarette grésilla. Recrachant la fumée, Ingrid reprit sa contemplation.  Le  ciel était bleu normal, avec quelques nuages par-ci par-là.  Puis en-dessous du ciel, le foutoir habituel.
Elle aimait bien ce foutoir là. Les bâtiments avaient de la gueule, un peu vieux mais bien préservés. Le côté nature aussi était bien, avec les arbres, l’herbe et tout et tout.
Pour le moment, elle était plutôt contente d’avoir accepté le poste. Bon, elle n’avait pas encore rencontrés ses élèves. Enfin si, elle en avait rencontré celui de cette nuit, mais il ne devait pas être très représentatif de toute la classe.
Elle ne demandait pas à avoir des génies, juste des filles et des gars suffisamment motivés pour apprendre. Bon, d’un autre côté, s’ils étaient là, ce n’était pas pour faire du tourisme.

Sa réflexion fut interrompue  par la porte, ouverte avec fracas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volstein Von Stern

avatar

Age : 64
Messages : 17

Feuille de personnage
Race: Autre
Groupe: Mage

MessageSujet: Re: RP : Foutu café (avec Volstein Von Stern et qui veut parmi les pions et les profs)   Sam 4 Avr - 18:43

Tandis que la poignée de la porte imprimait dans le mur ce qui serait certainement la cause, plus tard, d'une pétition pour la remise en état des locaux, trois choses pénétrèrent dans la pièce.
Ce fut tout d'abord un fracas abominable, évoquant un chevalier en armure complète se faisant attaquer par une meute de casseroles.
Ce fut ensuite une odeur sauvage, qu'un parfumeur aurait probablement étiquetée "Ours mal lavé et dessous de bras", si épaisse et caractérielle qu'on avait presque envie de la saluer et de lui proposer un café.
Ce n'est qu'une fois passé outre le vacarme et l'odeur que l'on avait une chance de remarquer Volstein Von Stern.

Le nain était de mauvaise humeur. Il avait pourtant passé la matinée entière enfermé dans son laboratoire à faire décanter de la bile de pangolin, opération qui le plongeait toujours dans une profonde félicité. Mais il n'avait justement pas du tout apprécié la sonnerie qui l'avait arraché à cette passionnante occupation pour lui rappeler qu'on était l'un des quatre jours de la semaine où il devait se livrer à cette futile mais laborieuse corvée: donner des cours. Et malgré tous ses efforts pour abréger son calvaire - un de ces fichus gamins l'avait même interrompu pour lui poser une question ; il n'était pas près de recommencer - ce qui devait arriver arriva : à son retour au laboratoire, la bile de pangolin avait tellement décanté qu'elle faisait pratiquement partie intégrante du chaudron. Il n'y avait plus qu'à tout récurer puis recommencer. Un second problème s'ajouta cependant au premier: tous les produits d'entretien de son labo avaient été consommés, soit comme ingrédients pour des potions fabuleuses, mais encore expérimentales, soient comme projectiles à lancer aux imbéciles qui entraient dans ledit labo sans frapper.

Volstein balaya la salle des professeurs d'un regard circulaire et d'une barbe crasseuse. Il n'y faisait que de brefs passages, mais il avait le souvenir vivace et agréable d'y avoir vu un pion - ou était-ce une pionne ? - agiter généreusement une bombe de désodorisant après son départ. S'il y avait du désodorisant dans la salle, il y trouverait certainement d'autres produits domestiques qui l'aideraient à décrasser son chaudron. Son œil inquisiteur se figea soudain dans son orbite sourcilleux: il n'était pas seul.

Une jeune femme aux cheveux flamboyants se tenait à l'autre bout de la pièce, un gobelet dans une main, l'autre nonchalamment appuyée contre le rebord de la fenêtre ouvert. Elle avait si peu réagi à son entrée fracassante qu'il ne l'avait pas remarquée. Ses yeux clairs le regardaient sans curiosité de chaque côté du volute blanc qui s'échappait de sa cigarette. Une créature poilue tentait grotesquement de cacher sa corpulente silhouette derrière les jambes de sa maîtresse. Les sourcils broussailleux de Volstein se plissèrent de mécontentement. Un de ces animaux dont la simple présence l'insupportait. Et un chien.

Il lança au couple de mammifères un signe de barbe qui passerait - il le faudrait bien - pour un salut, et se dirigea vers le premier meuble muni de tiroir qu'il aperçut pour commencer ses recherches.


Dernière édition par Volstein Von Stern le Dim 5 Avr - 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ingrid Koothran
Admin
avatar

Age : 32
Messages : 345

Feuille de personnage
Race: Humain
Groupe: Guerrier

MessageSujet: Re: RP : Foutu café (avec Volstein Von Stern et qui veut parmi les pions et les profs)   Sam 4 Avr - 19:28

Dans un gémissement plaintif, Soyo alla se fourrer entre les jambes de sa protectrice attitrée face à la tempête qui pénétrait dans la salle.
Ingrid, quand à elle, regarda sans broncher la tempête en question. Un nain, en fait. L'odeur, le boucan, la tête de bulldog hargneux... Un teigneux, à coup sûr.

La guerrière expira tranquillement la fumée de sa clope. Elle avait vu pire. Même s'il puait pas mal.

Soyo, la queue entre les pattes, était  tétanisé.

Le nain remarqua leur présence, fronçant les sourcils, et leur adressa un vague signe de tête. Un teigneux, un vrai. Ingrid répondit tranquillement :

« ‘Lut. »

Sans plus se soucier d'eux, le vieux grincheux se dirigea vers un tiroir.
Sans plus se soucier de lui, Ingrid tira une bouffée en regardant par la fenêtre.
Toujours aussi apeuré, Soyo tremblait comme une lopette.

"Soyo, calmes-toi."

La guerrière soupira devant la lavette à fourrure qu'était son chien.

Derrière elle, des marmonnements énervés commençaient à fuser. Visiblement, la tempête ne trouvait pas ce qu'elle voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volstein Von Stern

avatar

Age : 64
Messages : 17

Feuille de personnage
Race: Autre
Groupe: Mage

MessageSujet: Re: RP : Foutu café (avec Volstein Von Stern et qui veut parmi les pions et les profs)   Sam 4 Avr - 20:17

Tasses, stylos sans bouchon, agrafeuses, rouleau de scotch, bouchons sans stylos...
Volstein referma rageusement le troisième tiroir, dans lequel sa barbe avait répandu un flot de pellicules et de jurons en allemand. La salle était d'une propreté affligeante, et pas moyen pourtant de trouver une simple bouteille de javel. Le nain laissa échapper son agacement par ses narines hirsutes, qui produisirent un son de cocotte-minute. Un couinement apeuré leur répondit.

"Soyo, calmes-toi."


Voix flegmatique. La jeune femme était visiblement moins émotive que son chien. Il se souvenait vaguement d'elle. C'était la prof de... de... un truc physique. Bizarre; d'habitude, c'était plutôt les magiciens qui s'encombraient d'un familier inutile. Volstein lui-même possédé un perroquet pendant une très courte période, séduit qu'il avait été par le large répertoire d'insultes que l'oiseau connaissait.

Le quatrième tiroir ne lui apporta pas plus de satisfaction. Inspectant à nouveau la pièce pour tenter de dénicher l'exaspérante bouteille, le regard de Volstein retomba sur sa collègue cynophile. Elle n'avait pas bougé d'un poil ; seule le centimètre perdu par sa cigarette signalait qu'elle respirait.
De toute évidence, sa présence ne lui faisait ni chaud ni froid. Elle devait être du genre sociable. Elle avait sans doute l'habitude de trainer dans la salle des professeurs. Peut-être était-elle plus à l'aise que lui avec la géographie de la salle ?

Volstein ferma le tiroir, se retourna vers la femme au chien, se retourna vers le tiroir,rouvrit le tiroir, retira sa barbe qu'il avait malencontreusement coincée dans le tiroir, referma le tiroir tout aussi brusquement mais plus précautionneusement que la dernière fois, et se retourna vers sa collègue rousse:

"Vous ne savez pas où ils rangent les produits de nettoyage, par le plus grand des hasards ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ingrid Koothran
Admin
avatar

Age : 32
Messages : 345

Feuille de personnage
Race: Humain
Groupe: Guerrier

MessageSujet: Re: RP : Foutu café (avec Volstein Von Stern et qui veut parmi les pions et les profs)   Sam 4 Avr - 23:32

"Vous ne savez pas où ils rangent les produits de nettoyage, par le plus grand des hasards ?"

Ah, bingo. Ingrid réfléchit un instant.

"Nope. Cigarette ?"

La jeune femme lui tendit tranquillement son paquet avant de regarder autour d'elle.
Soyo s'était pelotonné à ses pieds, se faisant oublier du mieux qu'il pouvait.
Elle capta le bois blanc d'un petit placard, pas loin d'elle.

"Vous avez essayé là-dedans ?"

_________________
Carpe Diem (avec du café).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Ama

avatar

Age : 38
Messages : 37

Feuille de personnage
Race: Humain
Groupe: Guerrier

MessageSujet: Re: RP : Foutu café (avec Volstein Von Stern et qui veut parmi les pions et les profs)   Sam 4 Avr - 23:58

"Cling" faisait le seau,
"Toc" répondait la brosse,
"Pof" ne pouvait s'empêcher d'ajouter gaiment le chiffon,
"Clang" conclut gravement la pesante brique de savon de Marseille, certifiée "produits de nos régions" en partenariat avec les couteaux Laguiole.

Et tout ce petit monde de soubrettes discutaillait gentiment, la conversation s'animant au rythme des pas de la professeur de combat armé. Les couloirs étaient emplie d'un calme dont l'innocence même devenait suspecte, la dernière période de cours battait son plein, ceux qui avaient déjà finit étaient rentrés aux dortoirs, les autres devraient ronger leurs freins pendant encore quarante minutes. En gros c'était l'heure parfaite pour...faire le ménage !...Bon, on se détend comme on peut... .
Mais rie qui voudra, après cette petite séance de nettoyage de sa salle d'entraînement bien aimée, Anne-Amarylis se sentait apaisée et détendue, et fatiguée... Plus fatiguée que détendue en faite, elle avait vraiment hâte d'être rentrée pour pouvoir mettre les pieds sous la table.

Le plan était simple: entrer dans la salle des professeurs, la traverser, ranger le matériel à sa place et rentrer à la maison. La tâche lui fut simplifiée par la porte de la salle déjà grande ouverte, tellement ouverte qu'elle dépassait sur le mur adjacent, soit dit en passant.

Elle fut accueillit par deux de ses collègues et une odeur méphistophélique. La femme était installée confortablement sur le canapé centrale, la fumée de sa cigarette formant comme un halo terne autour de sa chevelure rousse et fixait l'autre personne présente, un nain visiblement âgé, d'un air faussement placide. Chacun avait son attention focalisée sur l'autre et ils étaient sûrement en pleine conversation au moment où elle était arrivée.

Ne voulant pas les déranger plus que nécessaire, Anne-ama, après un salut de tête discret, se dirigea vers le fond de la salle pour y déposer son butin, jusqu'à ce qu'un regard perçant dans son dos ne l'arrête net. Elle se retourna vivement et vit, à sa grande stupeur, que les deux larrons la fixaient intensément...et notamment son sceau.

_________________
La plus grande des victoire, c'est celle de la bataille que l'on a pas eu à mener
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volstein Von Stern

avatar

Age : 64
Messages : 17

Feuille de personnage
Race: Autre
Groupe: Mage

MessageSujet: Re: RP : Foutu café (avec Volstein Von Stern et qui veut parmi les pions et les profs)   Dim 5 Avr - 21:28

"Nope. Cigarette ?"
Volstein Von Stern se retrouva à loucher sur l'étiquette jaune "Fumer tue gravement la santé" qui venait d'apparaitre sous son nez poilu, le prenant complètement au dépourvu. La misère qualitative que les cigarettes tentaient de cacher derrière un emballage brillant lui donna un haut le cœur ; qui que soit cette jeune femme, quelqu'un devait lui apprendre une manière distinguée de se ruiner les poumons. Improvisant une réplique bien sentie, Volstein s’apprêtait à ouvrir la bouche - et à réduire de moitié le nombre de micro-organismes vivants à la périphérie de celle-ci - lorsque se produisit un évènement qui - au grand bonheur des micro-organismes suscités et de leur descendance - retint son attention.

La jeune femme avait distraitement levé son autre bras pour saluer une collègue qui venait de traverser la salle, un seau à la main, et le reflet d'argent qu'avait produit ce bras ne lui avait pas échappé. Lisse, chromé, étonnement silencieuse en dépit de sa nature métallique, la prothèse frisait l’œuvre d'art. La partie de son cerveau qui contenait ses souvenirs d'ancien métallurgiste se réveilla. En quoi était-elle faite ? Acier ? Titane ? Sa propriétaire la portait avec une telle aisance qu'il avait failli ne pas la...

Une petite minute... un seau ?

En une seconde, le bras métallique fut délaissé au profit de l'autre bras, parfaitement normal quoique plus musclé que la moyenne, qui tenait le réceptacle de plastique. Snobant le paquet de cigarette toujours suspendu dans les airs, sans entendre ce que sa propriétaire lui disait, il se rua, dans un fracas d'éperons, sur le bras au bout duquel le seau se balançait. Ce n'est qu'à mi-parcours qu'il se rendit compte que le bras comportait à son autre bout une figure humaine, visiblement étonnée l'attention que son seau requérait, et avec laquelle il lui était préférable d'engager le contact avant toute tentative d'appropriation dudit seau. Son cerveau nanesque, que ce genre d'exercice amusait peu, lui fournit une phrase toute faite :

"L'bonjour, mademoiselle. Ça m'fait plaisir de voir quelqu'un à qui l'intégrité de ces locaux tient à cœur. Puis-je vous d'mander le service de me prêter temporairement ces produits ménagers, afin que j'apporte ma contribution personnelle à l'édifice remarquablement branlant, vous l'aurez remarqué, qu'est l'hygiène de cette académie ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne-Ama

avatar

Age : 38
Messages : 37

Feuille de personnage
Race: Humain
Groupe: Guerrier

MessageSujet: Re: RP : Foutu café (avec Volstein Von Stern et qui veut parmi les pions et les profs)   Sam 20 Juin - 15:47

Elle se répéta mentalement son plan d'action : rentrer dans salle, traverser, ranger, sortir, rentrer maison (ET et téléphone optionnels). Comment un plan aussi simple avait-il fait pour s'écrouler dès la phase numéro 2 ?
Est-ce qu'elle avait fait trop de bruit ? Est ce que ses collègues s'étaient sentit snobés par son manque de salutation verbale ? Est-ce que l'odeur étrange présente dans la salle n'avait pas suffit à cacher le fumet de sa propre transpiration ? Oh lalalalalala...
L'adrénaline qui lui montait au cerveau ne pouvant être libérée sans risquer d'abîmer le sceau suite à un usage impropre comme arme de poing, Anne-Ama se sentit bientôt comme dissociée de son corps, dans un état de contemplation presque bouddhique.

Elle observa comme au ralentit l'arrivée de la catastrophe naturelle vivante qu'était Volstein Von Stern. Le regard d'une fixité inquiétante, le vénérable professeur de potion se dirigeait sur elle à toute vitesse, sa course faisant se déplacer une masse d'air aussi prodigieuse que pestilentielle, et son attirail produisant un fracas qui n'aurait pas fait honte au dieu Thor.
Les nains qui ont une âme de tempête, cela existe.
La jeune guerrière était maintenant face à Volstein, toujours figée de stupeur. Dans un dernier sursaut de conscience elle tenta de rappeler ses forces et ses esprits à elle, mais en vain, ses jambes restaient clouées au sol et son esprit embrumé par toujours plus d'adrénaline. Elle ne put que regarder impuissante le nain faire un ultime pas dans sa direction et ouvrir la bouche. L'odeur l'acheva.
Plus rien n'existait, seul l'entouraient d'infinis abysses aussi froids que silencieux, plus aucune sensations ne pouvaient l'atteindre, ses cinq sens ayant été anéantis par l'attaque de Volstein. Son esprit semblait condamné à errer dans cet espace infernal. Mais alors que tout semblait perdu, le silence glacial qui l'entourait fut brusquement brisé par une voix venue d'un autre monde apportant avec elle un nouvel espoir :

[color=#006600]"L'bonjour, mademoiselle. Ça m'fait plaisir de voir quelqu'un à qui l'intégrité de ces locaux tient à cœur. Puis-je vous d'mander le service de me prêter temporairement ces produits ménagers, afin que j'apporte ma contribution personnelle à l'édifice remarquablement branlant, vous l'aurez remarqué, qu'est l'hygiène de cette académie ?"[/color]

Bon, ce n'était ni l'ange Gabriel ni Saorie Kido, mais ça ferait l'affaire.

La professeur de combat armé fut brusquement ramenée à ses esprits et à son corps, se retrouvant à sa grande surprise en plein milieu de la salle des professeurs, un sceau à la main, en en face d'un nain à la main aimablement tendue. Ayant enfin récupéré l'usa de ses fonctions motrices, elle ne perdit pas une seule seconde. Elle tendit mécaniquement le bras, plaça fermement la poignée métallique dans la main de Volstein, tourna les talons… et s'enfuit en courant. Elle claqua au passage la porte de la salle des profs, qui, après sa première mésaventure avec le professeur de potion quelques minutes plus tôt, sortie finalement de ses gonds.

_________________
La plus grande des victoire, c'est celle de la bataille que l'on a pas eu à mener
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ingrid Koothran
Admin
avatar

Age : 32
Messages : 345

Feuille de personnage
Race: Humain
Groupe: Guerrier

MessageSujet: Re: RP : Foutu café (avec Volstein Von Stern et qui veut parmi les pions et les profs)   Dim 21 Juin - 13:17

Le spectacle auquel Ingrid était en train d’assister valait tous les cafés de la journée.

D'abord elle avait levé le bras pour saluer sa collègue.
Celle-ci ne devait pas la connaître pour deux sous mais le respect, c’était  pour tout le monde. Et Ingrid reconnaissait une combattante quand elle en voyait une, alors raison de plus. On ne savait jamais, des fois que sa consœur soit du genre susceptible.

Sacrés cheveux rouges, en tout cas.

Puis la guerrière avait noté le seau bringbalant et tout le bric-à-brac de produits ménagers à l’intérieur. Ce que le nain ronchon cherchait depuis tout à l’heure, en fait.

C’était à peu près à partir de ce moment-là qu’Ingrid avait commencé à se marrer.

Le regard du vieux s’était d’abord arrêté sur son bras. L’adamantium, ça claquait toujours dans l’œil des nains. Puis ses yeux s’intéressèrent à un autre bout de métal, autrement moins classieux mais sans doute vachement plus utile.
Bref, il fonça vers le seau.

Dame leur collègue de son bras musclé tenait des produits de lavage.
Maître nain de son haleine infectée lui tint à peu près ce langage :
 
"L'bonjour, mademoiselle. Ça m'fait plaisir de voir quelqu'un à qui l'intégrité de ces locaux tient à cœur. Puis-je vous d'mander le service de me prêter temporairement ces produits ménagers, afin que j'apporte ma contribution personnelle à l'édifice remarquablement branlant, vous l'aurez remarqué, qu'est l'hygiène de cette académie ?"

Et là Ingrid avait ri.
En silence, la tête tournée vers la fenêtre, mais elle avait ri.

Faut dire qu'il y avait de quoi. 
La pauvre jeune femme, face au nain, tirait une tronche des plus mémorables.
Le nain, face à à la pauvre jeune femme, avait la subtilité et la présence d'un boulet de canon tiré à pleine vitesse.


Avec le regard vide du traumatisé à vie, leur collègue tendit au grincheux le seau d'un geste mécanique et... Courut.

Ingrid était morte de rire. Une guerrière visiblement aguerrie venait détaler comme un lapin face à la simple présence d'un vieil hibou malodorant.
Des trucs débiles, elle en avait vu, mais celle-là, on ne lui avait pas encore faite.
Alors qu'elle pensait que rien ne pourrait illuminer plus sa journée, la porte s'écrasa au sol.

Soyo sursauta violemment et couina.

Le fou rire de la jeune femme manqua de devenir incontrôlable. Pendant une bonne minute, elle tenta désespérément de retrouver son calme, évitant soigneusement le seau du regard.
Enfin, ne parvenant qu'à moitié à réprimer un sourire hilare, elle s'alluma une nouvelle clope.

Ne pas rigoler. Elle tourna la tête vers le nain et lui lança :

"Du coup, z'en voulez une ou pas ?"

_________________
Carpe Diem (avec du café).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volstein Von Stern

avatar

Age : 64
Messages : 17

Feuille de personnage
Race: Autre
Groupe: Mage

MessageSujet: Re: RP : Foutu café (avec Volstein Von Stern et qui veut parmi les pions et les profs)   Mer 24 Juin - 0:08

Clignant des yeux derrière ses sourcils grisâtres, Volstein Von Stern laissa la réalité s'imposer doucement à lui. Il venait, par un procédé difficilement explicable mais néanmoins bien commode, d'obtenir un seau de produits ménagers. La réussite de sa quête avait la saveur aigre-douce de ces fruit pour lesquels l'on est prêt à se battre corps et âmes, et que l'on reçoit tout cuit dans la bouche.

Autre évènement-difficilement-explicable-mais-néanmoins-bien-commode, l'être humain qui maintenait jusque-là un contact ferme avec l'objet de sa quête avait disparu en moins de temps qu'il n'en fallait à une porte sortie de ses gongs pour choir sur le sol.

*RLANG!"

...Comme il venait d'en avoir la confirmation.

Penaud, Volstein Von Stern contempla l'intérieur du seau. Brosse, éponge, Mithrylate-brillance-elfique-pomme-lavande, rien ne manquait. Il s’apprêtait à repartir quand, en se retournant, il se retrouva de nouveau nez-à-cigarette avec la femme au chien. Celle-ci n'avait guère bougé depuis l'arrivée de sa collègue au seau, mais le nain cru déceler un changement dans son expression. Son visage avait gardé sa flegme, mais semblé imperceptiblement et inexplicablement... crispé. Peu versé dans l'aspect émotionnel des relations sociales, Volstein Von Stern décida de passer outre.

Son regard retomba sur le paquet qu'elle lui tendait. Après tout, pourquoi pas ? L'histoire du seau avait amélioré son humeur, et la bile de pangolin ne serait pas plus difficile à gratter dans cinq minutes.

Et dans le pire des cas, il pourrait ensuite critiquer en connaissance de cause.

« Chpas de refus. Merci. »

D'un geste nonchalant du pouce, elle fit sortir du paquet l'un des bâtonnets blancs tentant tristement de se faire passer pour du tabac et le tendit à Volstein. Un briquet un peu plus élégant vint en allumer l'extrémité.

Il ne fallut qu'une bouffée au nain pour comprendre que sa conception du "pire des cas" avait été bien naïve.

« Chvouloir vous offenser, d'où sortez-vous chtabac ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ingrid Koothran
Admin
avatar

Age : 32
Messages : 345

Feuille de personnage
Race: Humain
Groupe: Guerrier

MessageSujet: Re: RP : Foutu café (avec Volstein Von Stern et qui veut parmi les pions et les profs)   Ven 28 Aoû - 18:36

Soyo se faufila discrètement par la désormais absence de porte afin d'aller tout aussi discrètement se planquer loin des agressions olfactives du nain.
Le-dit nain, quant à lui, sembla hésiter. Partir avec son butin ou s'en griller une ? 

Ingrid sentait l'hilarité se calmer, malgré le seau de toutes les péripéties à proximité. Lorsque son collègue choisit finalement la voie de la fumette, elle sortit lestement son briquet de sa poche et lui présenta.
Elle le regarda tirer une bouffée avec un air sceptique. L'avait pas trop une tête à tabac elfique, ça c'était sûr. Plutôt vieux cigare et tabac à pipe, truc du genre. 

"Chvouloir vous offenser, d'où sortez-vous chtabac ?"

Dans le mille. 

"Tabac elfique."

Elle tira un peu sur sa cigarette avant de rajouter en souriant :

"Je n'ai pas vraiment de quoi me ruiner les poumons dans les règles de l'art, désolée."

La jeune femme se tut un instant. Ses yeux se portèrent de nouveau vers la fenêtre. Les élèves qui passaient en contrebas ne levaient pas le nez de leurs pieds. Ce qui ressemblait plus à à un professeur en interpella certains. Quoique c'était peut-être un pion, en fait. Boarf.
Tiens, d'ailleurs...

"Au fait, je m'appelle Ingrid, et vous ?"

_________________
Carpe Diem (avec du café).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volstein Von Stern

avatar

Age : 64
Messages : 17

Feuille de personnage
Race: Autre
Groupe: Mage

MessageSujet: Re: RP : Foutu café (avec Volstein Von Stern et qui veut parmi les pions et les profs)   Dim 30 Aoû - 21:33

"Tabac elfique. Je n'ai pas vraiment de quoi me ruiner les poumons dans les règles de l'art, désolée."

Chaque poil de barbe de Volstein Von Stern se hérissa de dégout. Sa langue d'alchimiste expérimentée ne détectait aucune trace de goudron, de plomb ou autre cyanure dans le rouleau d'herbe inerte qui lui empuantissait la bouche. Il aurait tout aussi bien pu fumer une tige de rhubarbe.

"F'tus oreilles pointus. Chfraient mieux d'planter des chênes en Amazonie ch'ils s'préoccupent tant qu'ça des poumons des autres !"

L'insulte se perdit quelque part entre sa barbe et l'oreille distraite de sa collègue. Celle-ci s'était penchée un instant par la fenêtre, savourant sans doute le bâtonnet de santé qui rougeottait entre ses lèvres. Je n'ai pas vraiment de quoi me ruiner les poumons dans les règles de l'art, désolée. La dame avait de la répartie, c'était déjà ça. Comme quoi, il ne fallait jamais juger les gens d'après leur fumette. Ou seulement quelques minute, juste le temps de trouver une meilleure raison de les détester.

"Au fait, je m'appelle Ingrid, et vous ?"

Le nain mâchonna sa cigarette - il avait la désagréable impression qu'elle lui nettoyait le nez de l'intérieur. Mais la jeune femme la lui avait offerte, il se devait donc d'être poli.

"Volstein Von Stern. Alchimiste. Expérimentateur. Et prof de potion à mes heures perdues."

Il tenta de lancer un regard par la fenêtre pour voir ce qu'"Ingrid" regardait, mais sa taille nanesque l'en empêcha. Au fond, tant mieux : le vent lui portait des cris d'élèves, et leur vue lui serait montée au nez plus vite que le pauvre tabac de sa collègue.

Une idée lui vint : S'ils devaient compter sur les placébos tabagiques des elfes pour pimenter l'atmosphère, ils auraient plus tôt fait de tuer un dragon à coup de figues molles. Il était peut-être temps de lancer les sujet qui fâchent ?

"Dites-moi, chère collègue, que pensez-vous des élèves cette année ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP : Foutu café (avec Volstein Von Stern et qui veut parmi les pions et les profs)   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP : Foutu café (avec Volstein Von Stern et qui veut parmi les pions et les profs)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un café, avec du sucre s'il vous plaît ! Et pas de lait, merci. (Pv : Akihiko et Karin)
» Flash Back « Il faut hurler avec les loups, si l’on veut courir avec eux. » Philippe
» Un nouveau depart [avec Ryu Shingen, si quelqu'un veut nous rejoindre il peut]
» il faut hurler avec les loups si l'on veut courir avec eux › cordélia.
» Café bouillu, café foutu ! ~ Shawn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maegisteria :: Bâtiment principal :: Premier étage :: Salle des professeurs-
Sauter vers: